logo ODVB

Les Chiures de Mouche

C’est au sein de l’Ordre du Vénéré Bitard (L.S.T.!), en 1964, qu’est née la première fanfare étudiante de Poitiers, connue sous le nom de Fanfare des Bitards. Elle ponctuait de manière festive la vie universitaire Pictave, notamment pendant la Semaine Estudiantine. Ces mêmes dignitaires de l’Ordre animaient des soirées à la Taverne avec le BBBB, à savoir le Big Bsychedilic Bitard’s Band.

Depuis, la fanfare a toujours été présente dans la vie estudiantine Pictave, et plus particulièrement dans l’Ordre du Vénéré Bitard (L.S.T. !) Quelque peu essoufflée en 1973, la venue à la Semaine Estudiantine de la Fanfare des Bozarts de Tours donna une nouvelle impulsion et les dignitaires de l’Ordre se réunirent dans La Horde. A la fin des années 1970, La Horde fut rebaptisée le Réveil Phallique Pictave. C’est en 1976 que la prestation des fanfares des Beaux­‐Arts parisiennes pendant la Semaine Estudiantine a pu faire vibrer les tympans Pictaves.

En 1981, la fanfare des Bitards prend définitivement le nom de Chiures de Mouches. Cette prestigieuse formation a permis à de nombreux virtuoses de s’exprimer et parfois de s’épanouir dans d’autres fanfares. Il en est ainsi des Rosa Mystica, nom inspiré du célèbre bréviaire, des Homos Erectus, des Marcels Fergusson, la bonne musique de la terre, des Nicotine Goudron, Croch’en do, La famille Duhomar, La Voiture 4, Les Mouv Your Baudet et les incontournables Los Minablos.

Connue de tous et de renommée internationale, la fanfare des Chiures de Mouches a remportée la coupe du carnaval de Saint Jean d’Angély plusieurs années de suite. Celle ci a brillé lors du Tournoi International de sport en 2005 à Poitiers. Élue meilleur formation lors du concours des fanfares Pictaves à Paris en 2006, elle a également remporté prix du pâté au concours de fanfare étudiante en 2009 à Bordeaux.